Amazon refuse de payer des salariés qui veulent se retirer, le gouvernement dénonce des pressions "inacceptables"

ACTUALITÉNordDouaiamazon
Amazon refuse de payer des salariés qui veulent se retirer, le gouvernement dénonce des pressions "inacceptables"

La colère atteint des sommets dans les sites du géant du commerce en ligne Amazon. En cause : son refus d’assurer la protection de ses salariés, qu’elle embauche à tour de bras pour surfer sur le boom des commandes.

 

Depuis plusieurs jours, des employés des entrepôts d’Amazon se mobilisent contre des conditions de sécurité jugées insuffisantes. Jeudi 19 mars, ils ont trouvé en Bruno Le Maire un soutien. Le leader mondial de la vente en ligne exerce des « pressions inacceptables » en refusant de payer les salariés désireux de faire valoir leur droit de retrait à cause du coronavirus, a estimé le ministre de l’économie et des finances, sur France Inter.

 

Certains employés estiment que le risque de contagion au Covid-19 leur fait courir un « danger grave et imminent » sur leur lieu de travail. Ils demandent, à ce titre, à exercer leur droit de retrait.

 

Mais Amazon s’y oppose, comme le confirme un e-mail envoyé par les ressources humaines à un salarié de l’entrepôt de Lauwin-Planque :

« Les conditions d’hygiène sur le site de Lauwin-Planque, dans le Nord, sont conformes aux règlements par rapport au coronavirus. La situation de travail ne présente aucun danger grave et imminent et, conformément à la position du gouvernement, un droit de retrait n’est pas justifié. Et toute absence du poste ne serait pas rémunérée. ».

 

À Lauwin-Planque, 200 salariés ont déjà fait valoir leur droit de retrait, malgré les menaces de la direction. Le bras de fer est donc engagé avec une direction qui continue de recruter à tour de bras dans la perspective d’une poursuite du confinement au niveau national.

 

Commentez cette actualité

Plus d'actualités

À Douai, un important dispositif déployé dans la Scarpe après la découverte d'un sac d'école flottant à la surface
ACTUALITÉNordDouai
À Douai, un important dispositif déployé dans la Scarpe après la découverte d'un sac d'école flottant à la surface

Publié le 20 janvier 2020

Primark débarque à Noyelles-Godault le 31 mars 2020
ACTUALITÉNordDouai
Primark débarque à Noyelles-Godault le 31 mars 2020

Publié le 23 février 2020

Plus de 300 cartes de démarrage de voitures volées à l'usine Renault Douai
ACTUALITÉNordDouai
Plus de 300 cartes de démarrage de voitures volées à l'usine Renault Douai

Publié le 7 septembre 2020

Les Professionnels de la Région

Consultez notre annuaire d’entreprises pour répondre à vos besoins